Molluscum contagiosum - symptômes et traitement, photo

Molluscum contagiosum est une maladie de la peau virale et infectieuse. Au cours du développement de la maladie, des éruptions cutanées apparaissent sur la peau humaine, qui ressemble à de petits nodules.

Ces nodules sont de couleur chair ou rose, et au centre d'un tel bouton, il y a une légère indentation. Ce virus est très contagieux, il se propage assez rapidement.

Le molluscum contagiosum chez les enfants (voir photo) est transmis après un contact direct avec une personne infectée, ou lors du partage d’articles d’hygiène et de jouets. Dans le cas des adultes, le processus de transmission du virus est quelque peu différent.

Le non-respect des règles d’hygiène personnelle, principale cause de l’apparition de la maladie, ajoute l’infection à VIH existante et la promiscuité sexuelle, dans la mesure où le virus pénètre dans le corps lors des rapports sexuels.

Pathogenèse

Molluscum contagiosum est une tumeur cutanée bénigne. La synthèse du virus à ADN se produit dans les kératinocytes de l'épiderme. Après la multiplication du virus dans les cellules hôtes, l'activité des lymphocytes T est bloquée. Par conséquent, les cellules immunitaires sont absentes lorsqu'elles sont infectées, ce qui explique la tolérance immunitaire qui favorise l'agent pathogène lors de l'infection.

Raisons

Pourquoi un mollusque contagieux apparaît-il et de quoi s'agit-il? L'agent responsable de la maladie appelée molluscum contagiosum est un virus contenant de l'ADN, il appartient au même groupe que la variole. Ce virus se multiplie dans le cytoplasme des cellules qui en sont affectées. Seule une personne peut être porteuse de ce virus, il ne se transmet que par contact direct, à savoir:

  1. Chemin de contact. L'agent responsable, le molluscum contagiosum, est hautement infectieux et n'affecte que le corps humain. Il peut rester dans un état de "sommeil" pendant longtemps dans la poussière. Généralement, l’infection survient chez une personne atteinte de ce virus: en nageant dans une piscine, en utilisant des objets courants, de la literie et des produits d’hygiène.
  2. Manière sexuelle. Lorsqu'il est infecté par le sexe, le molluscum contagiosum affecte généralement les parties génitales de l'homme ou de la femme.

Les enfants sont les plus susceptibles d’être infectés par ce virus, en particulier ceux qui fréquentent des établissements préscolaires, une école où l’épidémie peut se déclarer. Il convient également de noter que l'état actuel des médicaments ne permet pas encore complètement de se débarrasser du virus du molluscum contagiosum, qui n'est pas à l'abri de la maladie. Les causes de récurrence de la maladie sont une diminution de l'immunité, grâce à laquelle le virus est activé.

Symptômes de molluscum contagiosum

La maladie se fait sentir après 2 semaines après l'infection. C'est à travers cette période qu'apparaissent les premiers symptômes d'un mollusque contagieux. Dans de rares cas, la période d'incubation est retardée et les premiers signes chez l'enfant ou l'adulte surviennent après quelques mois.

Dans le cas d'un mollusque contagieux, le symptôme principal est la formation d'un nodule hémisphérique surélevé sur la peau humaine. Leur couleur correspond au ton de la peau. Il y a une légère dépression au milieu du nodule. La taille des tumeurs peut varier. De petites éruptions cutanées, ils se transforment en gros nodules dont le diamètre peut atteindre 1 à 1,5 cm.Si la maladie ne se complique pas, 1 à 20 nodules se développent, ils ne dérangent pas et ne font pas mal. Cependant, les dommages mécaniques peuvent gonfler, rougir, démanger et enflammer, en particulier lorsque l'infection est transmise.

La zone de l'éruption dépend de la manière dont l'infection s'est produite: le virus affecte le plus souvent la peau du cou, des paupières, du front, de la poitrine, du dos de la main, des muqueuses et de la peau à proximité des organes génitaux, du périnée et de l'intérieur des cuisses. Rarement, la maladie affecte la sole, les paumes.

Des complications

Dans la plupart des cas, la maladie évolue favorablement, mais vous ne devez pas exclure complètement les complications possibles:

  1. L'apparition de lésions multiples avec de grands éléments, dont le diamètre peut atteindre plusieurs centimètres. Une telle complication d'un mollusque infectieux est caractéristique des personnes à statut immunitaire réduit, par exemple des patients VIH.
  2. Infections attachées de nature bactérienne. Dans ce cas, une dermatite (processus inflammatoire) se développe, après quoi des cicatrices laides peuvent rester sur la peau.

Il convient de garder à l’esprit que la présence d’un mollusque contagieux chez un enfant peut indiquer des problèmes du système immunitaire ou des infections cachées. Par conséquent, il est recommandé d’examiner soigneusement le bébé pour identifier les pathologies qui ont servi de point de départ au développement de la maladie.

Molluscum contagiosum: photo

À quoi ressemble un mollusque contagieux et en quoi consiste-il - nous proposons des photos détaillées des éruptions cutanées.

Diagnostics

Le diagnostic du molluscum contagiosum chez l’enfant et l’adulte est généralement effectué par un dermatologue sur la base d’un examen général. Les éruptions cutanées présentant cette maladie ont une apparence caractéristique et, par conséquent, aucune méthode de diagnostic supplémentaire n'est requise.

Avec l'autodiagnostic à la maison, les symptômes de la varicelle, les variétés de syphilis et les verrues génitales sont souvent confondus, il est donc nécessaire de consulter des spécialistes.

Traitement du molluscum contagiosum

Dans de nombreux cas, l'enlèvement du mollusque contagieux n'est pas nécessaire - il disparaît tout seul, sans traitement. Les papules "de la vie" durent environ 2-3 mois. Cependant, dans les cas graves, la maladie peut durer jusqu'à 4 ans (en moyenne de 6 à 18 mois), car il existe un processus d'infection constant et les nouvelles croissances apparaissent avant même la disparition des anciens nodules.

Jusqu'à la disparition complète de l'éruption cutanée, il est conseillé aux patients de ne pas utiliser le sauna, de ne pas se rendre aux piscines et dans les salles de sport, ni de faire appel aux services de massothérapeutes. Dans la vie quotidienne, il est nécessaire de partager clairement des choses personnelles et publiques, après un rapport sexuel, il est nécessaire de prendre une douche et d'informer un partenaire de sa maladie.

Chez l'adulte, diverses méthodes de cautérisation sont utilisées comme méthodes principales de traitement d'un mollusque contagieux - produits chimiques (iode, peroxyde d'hydrogène, chéline, acides), méthodes thermiques (laser, diathermocoagulation, cryothérapie), etc. Le choix de la méthode dans un cas particulier dépend de la localisation et de l'abondance des lésions, ainsi que de la récurrence de la manifestation de la maladie.

En présence d'un très grand nombre de nodules (formes généralisées de molluscum contagiosum), des antibiotiques tétracyclines (tétracycline, oléthéthrine, méthacycline, doxycycline, chlortétracycline) doivent être prescrits. Pendant toute la durée du traitement, la surveillance médicale est effectuée par un dermatovénérologue spécialisé.

Molluscum contagiosum chez les enfants: traitement par Komarovsky

Le célèbre pédiatre Komarovsky décrira quoi faire et comment traiter le molluscum contagiosum chez les enfants.

Remèdes populaires

Comment traiter? Pour assécher la peau, ce qui contribue à la disparition précoce des foyers pathologiques formés par les mollusques utilise plusieurs moyens de choisir:

  • série de teinture ou cerisier des oiseaux;
  • gruau de feuilles fraîches de cerisier d'oiseau moulu fraîchement moulu
  • une solution de permanganate de potassium pour essuyer les zones touchées;
  • infusion de chélidoine (alcool et eau);
  • jus d'ail (utilisé comme méthode de cautérisation à domicile).

Néanmoins, il convient de rappeler que le traitement du mollusque sur la peau sans diagnostic établi et à domicile est dangereux, en raison de certains facteurs de risque:

  • il existe un risque d'oubli d'une maladie grave de la peau, telle que des néoplasmes malins ou bénins de la peau.
  • certaines formes de molluscum contagiosum sont associées au SIDA, de sorte que des traitements spéciaux sont alors nécessaires.

À cet égard, seuls les remèdes populaires peuvent être utilisés pour traiter le molluscum contagiosum uniquement après avoir consulté un dermatologue, en s'assurant de l'exactitude du diagnostic.

Pronostic et prévention

L'auto-guérison est possible, mais avec la disparition spontanée des manifestations externes, la transition du virus au stade peu actif et sa réactivation avec une diminution de l'immunité ne sont pas exclues. Un traitement complet vous permet de vous débarrasser de la maladie, mais n'empêche pas la réinfection, car l'immunité dans cette infection n'est pas développée.

Après élimination compétente des nodules ou de leur régression indépendante, la peau est nettoyée. Si cela n'endommage pas les couches profondes du derme, aucune cicatrice ne se forme. Mais avec le développement de mollusques contagieux sur fond de dermatite atopique, d'eczéma et d'autres maladies dermatologiques, la cicatrisation peut entraîner une guérison.

La prévention des maladies est la suivante:

  • intelligibilité dans le choix des partenaires sexuels;
  • détection précoce de la maladie;
  • traitement opportun des patients et de leurs partenaires;
  • respect total des règles d'hygiène (douche quotidienne avec changement de sous-vêtement, changement hebdomadaire du linge de lit);
  • examen régulier de la peau des enfants qui vont dans les jardins, les crèches, les écoles.

Laissez Vos Commentaires